Orange Cameroun: Avoir des Conseils santé via SMS. Est-ce Raisonnable?

Depuis plus d’un mois, nous avons constaté une perspective digitale chez les entreprises de télécommunications.  Absence dont nous avons pas toujours compris l’enjeu. Soit! Ils sont là!  Faisant de plus en plus place aux applications, la dernière innovation en matière de service en ligne vient en marge des actions faites par Orange Cameroun.

En route pour le digital…

Commercialisée au courant du mois avril 2014, Orange Cameroun lance un service de prévention médicale. En collaboration avec le Ministère de la Santé camerounais, cette solution, développée par Orange Healthcare, a pour ambition de donner des conseils personnalisés sur la contraception, le VIH / SIDA, la sexualité et les Infections Sexuellement Transmissibles en interrogeant des spécialistes via un SMS au 929, de 8h à 22h, 7j/7.

My Healthline, (ce service via Sms, ndlr) vous apportera sous 1h  une information médicale « fiable » 200 FCFA/SMS

xcluesiv.com
xcluesiv.com

Ce service sera composé d’infirmières d’état et de médecins camerounais. Après analyse, la réponse rédigée par les professionnels de santé est acheminée au client par Orange

My Healthline sera assuré en Français, en Anglais et en Pidjin.

Ainsi, sans se substituer au corps médical, My Healthline participe à la politique de la responsabilité sociale (RSE)

 

Notre souci avec ce genre de service?

La santé est un élément important. Que dis-je ? Inéluctable à la vie! Le mettre entre les mains d’un SMS n’est-il pas dangereux? Nous sommes sceptiques face à ce service. En plus, une erreur peut facilement se glisser de part l’orthographe, d’autre part l’interprétation du message. Le plus rigoureux ne serait-il pas d’avoir une application qui passerait aux cribbles de plusieurs spécialistes qui vous donneront une réponse? En plus, on n’est pas trop hôpital, mais conseils du pharmacien. Si vient s’ajouter un tel service, il ne s’agirait pas de l’encourager? Puisqu’une culture n’est pas faite à la base.

 

Allez,

Be inspired Afrika? We hope in Orange Cameroon.

Publicités

Eldorado IT: Le Cameroun

Ce billet est une suite logique aux événements. Le Cameroun est le nouvel eldorado IT.  Je suis social media manager, mais ma passion première reste le monde It, le développement web, les applications et tous ces pans qui constituent le web camerounais. Pourquoi cette affirmation?

La plupart du temps, je suis invitée à plusieurs événements. Alors je fais le tri, de ce que j’en parle et celle qui constitue la publicité. J’aurais voulu faire un billet par événement. Cependant, je me rends compte que tous tournent autour d’une problématique: Pénétrer le marché IT camerounais.

Le 13 Février dernier, Mtn Cameroun un des leaders de la télécommunication au Cameroun (8,7 Millions d’abonnés au 31 Décembre 2013 ndlr) annonce les couleurs à la presse. Nous ne traitons qu’avec le digital. Les affiches oui, mais les communiqués de presse, les publicités sur vos journaux seront petit à petit exemptés de notre stratégie de communication au profit du digital (Sites internet, Bloggers, encarts publicitaires).

Karl Toriola Ceo MTN @Danielle Ibohn
Karl Toriola Ceo MTN @Danielle Ibohn

Le 26 Février dernier

Mme Djiba Diallo, Technical Evangelist chez Microsoft West and Cenatral Africa était dans nos murs pour une séance de formation sur les produits Dev de MS… Dans le cadre  de  l’initiative  4Afrika,  lancée  en  Février  2013  qui  a  pour  but  d’aider  à  améliorer  la compétitivité économique du continent Africain.  Mme Djiba avait pour objectif de promouvoir l’innovation, l’accès à la technologie, l’emploi et l’entrepreneuriat des camerounais. Pourquoi développer en Ms ? Comment développer en Ms (de l’application web à la création des jeux vidéos).  Des démo ont été projetées. Sous forme d’échanges, d’exercices ludiques, cette séance a relancé l’envie, la curiosité de coder en MS.

Formation Microsoft @Danielle Ibohn
Formation Microsoft @Danielle IbohnMme Djibba et ses "developpeurs" @Danielle Ibohn
Mme Djibba et ses « developpeurs » @Danielle Ibohn

Puis du 1 er au 2 Mars dernier ont eu lieu le Google Days ioi 2014…

Déjà présents au Cameroun, Google et ses différents corollaires GSA, GDG ont tenu une grande messe informatique. Au RDV, développement d’applications, SIG, robotique, domotique et réalité augmentée.

@Gabriel Dacko
Présentation de NAO Crédit photo @Gabriel Dacko
Crédit photo @Gabriel Dacko
Crédit photo @Gabriel Dacko

Cependant, le développement d’applications a eu plus d’impact sur l’événement et surtout sur le domaine de la santé. On peut citer entre autres des applications :

#Biodiscover Application sur la santé et divertissement Jeu vidéo en fait par Abdou Nasser  #Proxodeal Application sur de geolocalisation des entreprises, mise en ligne des offres, Quelles pharmacies de garde ? Quels commerces ouverts le dimanche? d’Hervé Attouh Application  prévenant des catastrophes naturelles

Prix Dev sous Android #Kamerhealth Apps qui recoupe des info sur les pharmacies, les hopitaux les médecins, et les prix des médicaments

Prix Dev sous Android #Mobile Apps permet d’envoyer à un prof d’envoyer des notes via mails et sms

L’événement en photos ici

Le 8 Mars dernier….

Crédit photo @Samuel Iyabi
Crédit photo @Samuel Iyabi

Lors des #WomentechMakers, Je vous laisse avec le tweetlive de la dame à plus de 30 Certifications Oracle : Rebecca Enunchong…

Ça bouge au pays !

Be inspired Afrika !

Veille: Les Télécommunications africaines en 2014 – Part ONE

Quelles sont les innovations? Quelle stratégie adoptée? Les entreprises de télécommunications, selon le cabinet Deloitte, ont du pain sur la planche.

Selon ses estimations, « les marchés télécom de la RD Congo, du Cameroun, du Burkina Faso, du Mali, du Sénégal et de la Côte d’Ivoire présenteront les croissances les plus importantes en Afrique francophone pour l’année à venir ». Cependant il faut tenir compte du nouvel environnement. Le Cabinet Deloitte le décrypte en 10 points:

1-   Capturek

2- Capturejjj

3- En 2014, la mesure de l’audimat pour les programmes télévisés nationaux devrait s’affiner pour des dizaines de millions de téléspectateurs grâce à l’arrivée de solutions de mesure hydrides qui permettent d’inclure les vues sur PC, tablette et smartphone.200708-omag-multitask-600x411

4- La VOD sans fil explose en Afrique subsaharienne: Deloitte prévoit qu’en 2014, le nombre d’utilisateurs de vidéo à la demande (VOD) en Afrique subsaharienne (ASS) augmentera d’environ un million d’utilisateurs – en dépit du manque d’infrastructures à haut débit dans la région. Cependant, dans le contexte de l’Afrique sub-saharienne, le contenu VOD ne sera pas lu par une connexion haut débit, mais lu des enregistreurs vidéo numériques (DVR) et les fichiers auront été distribués principalement via des liaisons satellites et, pour quelques ménages, via transmission numérique terrestre.

5- E-consultations : une nouvelle relation patient-médecin.En 2014, il y aura dans le monde 100 millions de consultations virtuelles. En Afrique, la tendance de l’e-consultation se profile actuellement autour des prestations très industrialisées tel que les services d’imagerie et d’analyses médicales ainsi que l’ophtalmologie dont certains acteurs commencent à voir le jour en Tunisie et au Maroc.

Be Inspired Afrika!

Tutoriel pour écrire un billet -blog

Tutoriel pour écrire un billet :

rechercher-billet-blog

Rédaction de l’article

1.       Choisir un sujet, un thème : il va parler de quoi ? Il va parler de Jeunesse, de travail, de Cameroun.
2.       Puis choisir l’angle. L’angle c’est la manière tu abordes le sujet. La jeunesse est flemmarde ? Le travail est tributaire d’une catégorie de personnes ? C’est la question qui conduit ton article. Il faut que tu l’aies pour ne pas te perdre.
3.       Choisir le ton de ton article. Le ton est soit l’humour, soit informatif, soit ironique, soit illustratif ( mettre des images démontrant une réalité)
4.       Alors écrire en fonction des paragraphes. Chaque paragraphe a une idée. Elle peut se subdiviser en plusieurs sous paragraphes. Mais pour ne pas se perdre, il faut toujours  titrer l’idée première.
5.       Il faut se relire chaque fois, pour savoir où on veut  en venir.

La Publication de l’article

 

6.      Le choix du titre est crucial. On le place dans la publication de l’article, car il joue important dans le référencement d’un article (qu’on vous lise sans que vous ne fassiez la pub soi-même) . Voilà pourquoi, il faut bien le choisir.  Il peut être drôle, bizarre, ironique. Mais il faut qu’il attire l’attention. Car ce dernier se doit d’être puissant afin d’attirer les visiteurs, mais surtout, il doit contenir les mots-clés essentiels qui vont permettre de bien référencer votre billet dans les moteurs de recherche. Le petit secret est de mettre Cameroun dans vos billets. Il permet d’être référencé (lu) rapidement.
7.       Choisir une photo qui illustre votre propos. Ce n’est pas une simple image. Elle participe à grande partie à garder votre lecteur. Une belle illustration incite à la lecture.

8.     Partagez-le sur les réseaux sociaux. Bon, lui c’est un autre tutoriel 😀