Cameroun: la tendance IT du moment..

2015 vient d’entamer son deuxième mois. Et déjà en matière d’applications, nous sommes impatient du déroulé. Le mobile de notre impatience ? Samedi dernier, nous participions au PitchDay237. Au-delà des prix et de la compétition, cette dernière révèle deux tendances : des développeurs marketistes, la tendance vers des applications consommant moins internet.

@Activspaces
@Activspaces
Pitch Day 237, 17 participants, 5 minutes pour défendre de la faisabilité de son projet et un million de F Cfa à la clé. Décrivons-les :

Continuer la lecture de Cameroun: la tendance IT du moment..

Publicités

Cameroun : AGENDA IT 2015

La tendance en matière d’IT au Cameroun? C’est l’agenda IT 2015 qui la donne. La part belle est faite à la pédagogie. L’agenda IT de l’année 2015  est constitué de plus de formations qu’autres activités.

Continuer la lecture de Cameroun : AGENDA IT 2015

IT Cameroun: Retrospective 2014

e3aea7213a38d0345d9004a203e60327-0-600-423-3376251

Nous sommes le premier janvier 2015 et ce billet est une rétrospective de l’actualité IT au Cameroun. En 2014, l’environnement a beaucoup évolué de la programmation passant par le social media.

L’environnement IT camerounais…

Plusieurs événements ont meublé et influencé le paysage IT camerounais. Commençons par le commerce en ligne. Il inonde les médias sociaux camerounais. Les CEO comprennent le besoin de sponsoriser leurs contenus. Du côté des consommateurs, les habitudes ont changé. On achète de plus en plus en ligne. Le modèle économique ? Payer à la livraison. L’arrivée de Jumia dans le paysage est un accélérateur ? Présent en Côte d’ivoire, au Maroc, au Nigéria, au Ghana en Afrique. Le leader dans la vente en ligne s’est installé cette année au Cameroun. Ci-dessous un exemple de commerce en ligne:

Cette pratique est tellement ancré dans les habitudes que des plateformes comme Mutoba.com sont créees : Faire du shopping sur les meilleurs sites e-marchands européens, vous êtes livrés à Douala. Puis nous avons la programmation. Aujourd’hui, l’open source prend de plus en plus de place au Cameroun. On parle entre autres du projet Kwizii . Mise en place dans plusieurs écoles supérieures à Douala, à l’université, cette plateforme apporte le portail Wikipedia sans couverture internet en mettant en place un VPN (réseau privé virtuel). Une version pour le supérieur « Kwiizi » et une autre pour le secondaire « kwiizi junior » est en préparation au lycée Djoss de Douala. Continuer la lecture de IT Cameroun: Retrospective 2014

Internet mobile: J’ai testé Nexttel Cameroun

Ce billet sera simple. On ira droit au but. Depuis la venue de Nexttel, l’incitation est à son comble au Cameroun. Les Boutiques Nexttel sont prises d’assaut.

Tout le monde veut accéder à la 3G longtemps privée par nos congénères de Camtel, la société nationale de télécommunication. Qu’importe! Le bébé est là! Comme les camerounais, je me suis alignée. Comme les camerounais, j’ai testé. Pour challenger le tout, j’ai décidé de pousser le vice loin. J’ai acheté en même temps, un smartphone Huawei CDMA. J’en avais marre de me coltiner une clé.

3g-Le-Point-Economique-Algérie

Ce test part d’un fait, je cherche une connexion mobile viable. Il a duré 20 jours. J’ai utilisé pour les deux, ma tablette. Le smartphone Camtel jouait le rôle de routeur. Je partageais la connexion de ce fait avec cette dernière.

J’ai pris l’option mensuelle chez les deux opérateurs:

  1. Le Fly month, chez Nexttel, 1200MB à 8000 Fcfa.
  2. Chez Camtel, 1,5 Go en raison de 125 Mo par mois…. à 6000 Fcfa.

J’ai commencé par Nexttel Cameroun. Le débit est impressionnant. On est très vite pris de court. C’est la #3G. On va plus loin. Je fais des entretiens Skype durant cinq jours. Tous les jours, j’ai 1 ou 2 heures maxi.  Je l’ai épuisé le crédit.

Entre temps pour Camtel, je suis au cinquième jour et la connexion est au beau fixe.

Je reprends une connexion 8.000 Fcfa chez Nexttel, cette fois-ci, je gère avec parcimonie. Je me retrouve le cinquième jour, sans crédit.

Camtel est toujours là. Je prends MTN Cameroon, je fais pareil. J’arrive à gérer le mois.

On va faire court et direct: Nexttel Cameroun, c’est trop cher!