Cameroun: la tendance IT du moment..

2015 vient d’entamer son deuxième mois. Et déjà en matière d’applications, nous sommes impatient du déroulé. Le mobile de notre impatience ? Samedi dernier, nous participions au PitchDay237. Au-delà des prix et de la compétition, cette dernière révèle deux tendances : des développeurs marketistes, la tendance vers des applications consommant moins internet.

@Activspaces
@Activspaces
Pitch Day 237, 17 participants, 5 minutes pour défendre de la faisabilité de son projet et un million de F Cfa à la clé. Décrivons-les :

1. Cardispo: C’est le même principe qu’Uber. C’est une plateforme permettant de mettre en contact des chauffeurs de taxi et une clientèle. Les réservations se font en ligne.
2. Mboppi.net : C’est une plateforme d’ E-commerce. Elle permet de mettre en relation un client au meilleur vendeur. Elle est l’image des entreprises comme Kaymu et C-discount respectivement pilotés par de grosses boîtes comme Rockett et Bolloré
3. Thegenius center.cm : est une plateforme qui permet de développer les aptitudes des jeunes enfants au Code.
4. Yaalda freelancer: est cette plateforme qui permet de connecter les entreprises aux meilleurs freelances
5. Djosstv: ou regarder la télévision au travers des réseaux sociaux. Il ne s’agit pas de streaming mais de commentaires des internautes qui font vivre une émission.
6. IMXsystems.com: cette application qui vous permettra d’accéder à des informations, des vidéos, des photos dans un environnement défini qui est celui du transport. Il vous permettra d’accéder à ces informations sans internet. Imaginez-vous en bus, rencontrer des personnes, partager de la musique, accéder à des informations via un system indépendant d’internet.
7. M- Musik possède le même principe que IMX Systems, mais il est plus centré sur la réception de la musique via un réseau sans internet.
8. Viki : c’est la partie réalité augmentée de ce concours. Il s’agit d’une assistante virtuelle qui a pour rôle de programmer, d’analyser vos rapports
9. New Era publishers : est une plateforme qui mets en ligne toutes les productions BD africaines
10. We men : est cette plateforme qui permet de faire ses courses en ligne. Elle est essentiellement conçue pour des articles dédiés aux hommes.
11. Kwiiizi : Mise en place dans plusieurs écoles supérieures à Douala, à l’université, cette plateforme apporte le portail Wikipedia sans couverture internet en mettant en place un VPN (réseau privé virtuel).
12. lesGeek.cm : est un site internet proposant l’actualité It camerounaise
13. Ice Tech : Elle est à l’image de Lync, cette plateforme. Dedié au gouvernement, elle permettra de mieux
14. Flat’n flat.com : Basé sur le même principe que Airbnb, Jovago, Flat’n flat propose des produits immobiliers. Il vous permet de trouver de l’immobilier à louer, de la sous-location voir même le prêt votre immobilier
15. CleanKlakos.com : ou le pressing 3.0, il vous permet de commander, d’envoyer votre linge, et d’être livré sans vous déplacer en utilisant la plateforme.

16.Kusadi est une plateforme en ligne (web et mobile) permettant aux étudiants des universités et Institutions supérieures publiques et privés de recevoir l’information de leur campus en temps réel par des alertes SMS.

17. My mates, c’est le même principe que Kusadi. Cependant, nous parlons plus d’E-learning.

Voir en détails les startups —> ici. La plupart du temps, ces noms, ces descriptions nous font penser à un panorama des startups, de business plan. Cependant, la participation à cette compétition nous révèle un fait majeur : les développeurs sont devenus d’excellents marketistes.

Les développeurs marketistes

En 2012, je participais au Hackathon organisé par le Google Développer Group… Au-delà de l’aspect formation, plusieurs développeurs nourrissaient déjà l’envie de devenir des entrepreneurs IT. Elles étaient embryonnaires, les ambitions. Gagner sa vie, en développant sa vie ? Seul DjossTV y était arrivé à l‘époque. Application à succès, le partage d’expériences ce jour attisait la curiosité. Tout était dans le business plan. Nous sommes en 2015. 3 ans après, cette compétition prend le pouls de l’entrepreneuriat IT. Auparavant, il s’agissait de monter un business plan pour pouvoir se prémunir d’être Business IT. Aujourd’hui, ils vont au-delà les développeurs. 11 start-ups sur 15 présentées ce jour, possède déjà une activité. Elles sont rentables. Elles ont des demandes. Elles sont effectives dans la manière de fonctionner. Kwizii qui mettra sa plateforme au Burkina, au Sénégal. The Genius Center, déjà présent dans l’environnement, M-Musik lauréat de différents concours startup et effectifs, pour ne que citer ceux-là…

La tendance vers des applications consommant moins internet

S’il est vrai que 6 des startups sur 17, sont des plateformes d’E-commerce, la tendance au développement (au code) est centrée sur une consommation moindre d’internet. Nous pouvons noter que le code est défini sous un autre angle. Il s’est adapté à la qualité d’internet. Surfer trouver des informations en dehors de la boucle internet, écouter de la musique, partager ses photos, les développeurs définissent un environnement. Et avec le principe d’antennes relais, la plupart des informations passent par sans le réseau internet. En d’autres termes, ils utilisent le principe du réseau local, le principe d’intranet, le principe de feem, le principe de vases communicants. En effet, il s’agit d’un grand vase où vient se stoker plusieurs informations. Et à travers ce vase, plusieurs personnes peuvent alimenter ou récupérer des données.

@Kalatiba
@Kalatiba
Allez, les résultats de cette compétition…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s