Cameroun: la tendance IT du moment..

2015 vient d’entamer son deuxième mois. Et déjà en matière d’applications, nous sommes impatient du déroulé. Le mobile de notre impatience ? Samedi dernier, nous participions au PitchDay237. Au-delà des prix et de la compétition, cette dernière révèle deux tendances : des développeurs marketistes, la tendance vers des applications consommant moins internet.

@Activspaces
@Activspaces
Pitch Day 237, 17 participants, 5 minutes pour défendre de la faisabilité de son projet et un million de F Cfa à la clé. Décrivons-les :

Continuer la lecture de Cameroun: la tendance IT du moment..

Publicités

IT Cameroun: Retrospective 2014

e3aea7213a38d0345d9004a203e60327-0-600-423-3376251

Nous sommes le premier janvier 2015 et ce billet est une rétrospective de l’actualité IT au Cameroun. En 2014, l’environnement a beaucoup évolué de la programmation passant par le social media.

L’environnement IT camerounais…

Plusieurs événements ont meublé et influencé le paysage IT camerounais. Commençons par le commerce en ligne. Il inonde les médias sociaux camerounais. Les CEO comprennent le besoin de sponsoriser leurs contenus. Du côté des consommateurs, les habitudes ont changé. On achète de plus en plus en ligne. Le modèle économique ? Payer à la livraison. L’arrivée de Jumia dans le paysage est un accélérateur ? Présent en Côte d’ivoire, au Maroc, au Nigéria, au Ghana en Afrique. Le leader dans la vente en ligne s’est installé cette année au Cameroun. Ci-dessous un exemple de commerce en ligne:

Cette pratique est tellement ancré dans les habitudes que des plateformes comme Mutoba.com sont créees : Faire du shopping sur les meilleurs sites e-marchands européens, vous êtes livrés à Douala. Puis nous avons la programmation. Aujourd’hui, l’open source prend de plus en plus de place au Cameroun. On parle entre autres du projet Kwizii . Mise en place dans plusieurs écoles supérieures à Douala, à l’université, cette plateforme apporte le portail Wikipedia sans couverture internet en mettant en place un VPN (réseau privé virtuel). Une version pour le supérieur « Kwiizi » et une autre pour le secondaire « kwiizi junior » est en préparation au lycée Djoss de Douala. Continuer la lecture de IT Cameroun: Retrospective 2014

Internet mobile: J’ai testé Nexttel Cameroun

Ce billet sera simple. On ira droit au but. Depuis la venue de Nexttel, l’incitation est à son comble au Cameroun. Les Boutiques Nexttel sont prises d’assaut.

Tout le monde veut accéder à la 3G longtemps privée par nos congénères de Camtel, la société nationale de télécommunication. Qu’importe! Le bébé est là! Comme les camerounais, je me suis alignée. Comme les camerounais, j’ai testé. Pour challenger le tout, j’ai décidé de pousser le vice loin. J’ai acheté en même temps, un smartphone Huawei CDMA. J’en avais marre de me coltiner une clé.

3g-Le-Point-Economique-Algérie

Ce test part d’un fait, je cherche une connexion mobile viable. Il a duré 20 jours. J’ai utilisé pour les deux, ma tablette. Le smartphone Camtel jouait le rôle de routeur. Je partageais la connexion de ce fait avec cette dernière.

J’ai pris l’option mensuelle chez les deux opérateurs:

  1. Le Fly month, chez Nexttel, 1200MB à 8000 Fcfa.
  2. Chez Camtel, 1,5 Go en raison de 125 Mo par mois…. à 6000 Fcfa.

J’ai commencé par Nexttel Cameroun. Le débit est impressionnant. On est très vite pris de court. C’est la #3G. On va plus loin. Je fais des entretiens Skype durant cinq jours. Tous les jours, j’ai 1 ou 2 heures maxi.  Je l’ai épuisé le crédit.

Entre temps pour Camtel, je suis au cinquième jour et la connexion est au beau fixe.

Je reprends une connexion 8.000 Fcfa chez Nexttel, cette fois-ci, je gère avec parcimonie. Je me retrouve le cinquième jour, sans crédit.

Camtel est toujours là. Je prends MTN Cameroon, je fais pareil. J’arrive à gérer le mois.

On va faire court et direct: Nexttel Cameroun, c’est trop cher!

J’ai expérimenté le « new world » de MTN Cameroon

Il a l’air pompeux ce titre. Il a l’air presque aguicheur. Il a l’air d’un billet sponsorisé. Et pourtant…Depuis le début de l’année, Karl Toriola, le Directeur Général annonce le nouveau positionnement de MTN: Le new world.

Le 13 Février dernier, il s’engageait sur le digital. Désormais, la communication passant par les services proposés seront liés d’une façon ou d’une autre au digital. On va être gentil tout d’abord. Ce positionnement est avant-gardiste. Avec la venue de Nexttel, la démocratisation d’internet mobile, la société tend peu à peu à être connectée. Les produits sont les outils (Internet mobile, les modems) et les plateformes d’accès (Site internet, hébergement et nom de domaine).

@Afrotechmag
@Afrotechmag

Experienced Spectrum

Il y a trois semaines, je décidais de faire un hébergement et un enregistrement de nom de domaine. Je décidais d’entrer dans le « New world » Ce fût fortuit mais je me suis retrouvée nez à nez avec l’un de leurs partenaires: Spectrum. Continuer la lecture de J’ai expérimenté le « new world » de MTN Cameroon

Zukulu ou les MOOC prennent de la place au Cameroun.

Il y a un mois, j’écrivais sur le challenge Api d’orange. Vous êtes sans oublier mon  assentiment face à ce concours de startup . Il ne sert que les intérêts des Api en mal d’utilisation à Orange. Bref, plusieurs participants se sont risqués à gagner les  « un Million ». Zukulu en fait partie. Pourquoi je parle d’eux et pas les autres ? Parce qu’en un, ils n’ont pas gagné, ce sont les dauphins. En deux, ils apportent une solution qui défait la chronique dans le monde It aujourd’hui : les MOOC.

Les Mooc dans le monde

Avant de parler de cette solution, commençons par savoir ce qu’est un Massive open online course, un MOOC. Il est né aux USA et demande une participation intense de cours. Mêlant vidéos, exercices tests et diplômes à la clé, elle est une solution alternative pour une formation. Elles sont en ligne et ne demandent pas toutes les contraintes afférentes au cours « traditionnels » .Toutes les prestigieuses universités possèdent déjà un : Stanford, MIT, Harvard. Parce qu’elle est une source de trafic. Et trafic est égal publicité, même les entreprises de télécommunications s’y mettent.

MOOC-eductaion-numerique-elearning-transmedia

Continuer la lecture de Zukulu ou les MOOC prennent de la place au Cameroun.

Question? Pourquoi Internet est cher au Cameroun?

Ce billet part d’une frustration constante que j’ai avec les rapports faits sur internet au Cameroun. Chaque fois qu’un rapport sort, il est le fruit d’une organisation internationale, ou l’agrégat des informations recueillies en DM par un blogueur de la diaspora. Puis assaisonné par un peu de colère, les ingrédients de cet  article encenseront les fils d’actualités. Le dernier rapport en date, est celui fait par  l’Alliance for Affordable Internet (A4AI), puis repris en langue française par les « autochtones ». Comment se porte le marché camerounais? Tout le monde s’en fout apparemment. Quel est le coût moyen d’internet? Et surtout Quelle est la consommation d’internet au Cameroun ?

@Ibohn
@Ibohn

Continuer la lecture de Question? Pourquoi Internet est cher au Cameroun?

Le Challenge API – Orange Cameroun

Ce billet est une suite logique au précédent article. Il est le manifeste du nouvel engouement des entreprises de télécommunications de générer une économie numérique.

Les entreprises de télécommunication génèrent des profits incommensurables au Cameroun, selon la Nouvelle Expression:

En une décennie, le parc de téléphonie mobile a dépassé 11 millions d’abonnés, avec des investissements cumulés de près de 450 milliards (Orange et MTN) pour un chiffre d’affaires qui atteint 2000 milliards Fcfa depuis l’ouverture du marché.

Le principe et les prix

Aujourd’hui Orange Partner, un de ses services, lance un challenge d’API (Application Programming Interfaces)*. Il s’agit d’une sorte de concours pour trouver le partenaire « idéal ».

Continuer la lecture de Le Challenge API – Orange Cameroun

Cameroun: L’ascension de Viber – Whatsapp – hangout. La fin des SMS?

Depuis l’arrivée d’internet mobile, la démocratisation des smartphones, les habitudes de communication ont bien changé. Les indicateurs de changements? Le nombre d’abonnés d’une des compagnies de télécommunication. Elle situe leurs abonnés à près de 10 Millions d’abonnés actifs. Si ce chiffre est discutable, car plusieurs personnes peuvent être abonner dans deux compagnies. Il statue sur le fait que près de la moitié de la population possède un téléphone portable.

Nous avons fait des interviews de quelques uns de nos compatriotes. Et le résultat est moins prémédité qu’on le pense.

Carine Nguedem est la première à s’y coller. Elle est accro à Viber, Skype. Elle nous en parle.

Pensez-vous que les Sms deviendront obsolètes au bout de quelques années?

Dani feze, accro des MIM (Messagerie mobile via internet) nous en parle. Continuer la lecture de Cameroun: L’ascension de Viber – Whatsapp – hangout. La fin des SMS?